ADEA : Association pour le Développement de l'Éducation en Afrique

La FAPE et l'ADEA

par Martin Itoua, Président de la FAPE

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique est une structure qui a fait ses preuves et justifie sa création dans un contexte africain où le développement de l’éducation est devenu le défi majeur à relever.

La première rencontre ADEA / FAPE a eu lieu au mois de septembre 1998 à Paris à l’occasion du séminaire sous régional organise conjointement  avec la Banque mondiale au moment où Mr Richard SACK était Secrétaire Exécutif.

C’est par la suite à la Biennale de l’ADEA en décembre 1999 à Johannesburg, réunion où la FAPE fut conviée, que nous avons noué une relation de partenariat qui va se développant jusqu’à nos jours. Le projet Ecole des Parents expérimenté dans trois pays pilotes (Burkina Faso, Guinée et Sénégal) est un fruit de ce partenariat et fait la fierté de la FAPE et de l’ADEA.

Ce résultat, nous le devons à l’appui technique du regretté Fatoyimbo AKINTOLA et du Professeur Alfred OPUBOR du COMED sur recommandation de notre ami Mamadou NDOYE, Secrétaire Exécutif  très clairvoyant.

La mise en œuvre de ce projet Ecole des Parents nous le devons à l’ADEA qui a œuvré pour le financement de la phase expérimentale.

Sous le mandat de Mamadou NDOYE, la dynamique partenariale avec l’ADEA s’est renforcée et a connu une impulsion nouvelle avec :

- L’implication de la FAPE à toutes les rencontres réflexion sur l’Education en Afrique organisées par l’ADEA (Biennales et CA de Antananarivo et Genève).

-  La participation du Secrétaire Exécutif Mamadou NDOYE aux Congrès de la FAPE (Abidjan 2002 et discours inaugural de Brazzaville 2005)

-   La contribution de l’ADEA au financement des activités de la FAPE.

-  L’invitation de la FAPE  à la Conférence Internationale de Bamako sur « les Enseignants non fonctionnaires »

C’est dire que l’action de l’ADEA en faveur du développement de l’Education en Afrique a été déterminante et a largement contribué au recentrage des politiques éducatives dans les pays africains.

Toutes les réformes éducatives de ces derniers années ont bénéficié des apports de l’ADEA avec son capital de données stratégiques. Les réflexions thématiques et les plaidoyers en faveur d’une éducation de qualité en Afrique, en parfaite harmonie avec la CONFEMEN, sont autant d’acquis qui viennent renforcer le bilan, oh combien élogieux de l’ADEA.

La FAPE par ma voix,  rend  un vibrant hommage mérité  à l’action de l’ADEA pour  le relèvement de la valeur et de la qualité du débat sur l éducation en Afrique durant ces 20 dernières années et au dynamisme de Mr Mamadou NDOYE dont le savoir faire n ‘avait de commun que son engagement pour le développement de l’éducation et  son amour pour la renaissance de l’Afrique.

 

L’ímplication systématique par  l‘ADEA des autres acteurs de l’éducation tels : la FAPE, l’IE, le FAWE et la CONFEMEN a contribué effectivement à donner un contenu concret au nouveau paradigme de DYNAMIQUE PARTENARIALE.

Bon anniversaire  pour les 20 bougies de l ‘ADEA et  que le partenariat entre la FAPE et l‘ADEA se développe davantage avec le nouveau Secrétaire Exécutif, Mr Alhin BYLL-CATARIA, à qui la FAPE adresse toutes ses vives félicitations.

 

Site Internet de l' Association pour le développement de l'Éducation en Afrique

www.adeanet.org